Dépollution électromagnétique

Réseau de prestataires indépendants | Conseil en environnement électromagnétique

Bonnes pratiques et hygiène électromagnétique

En appliquant les conseils qui suivent vous vous préserverez de beaucoup de nuisances électromagnétiques, mais ces conseils ne remplacent pas un diagnostic mesuré de votre environnement privé. Nos intervenants vous donneront des préconisations personnalisées et adaptées à votre espace de vie afin de réduire à minima les sources de pollution électromagnétique, que celles-ci viennent de chez vous, de vos voisins ou votre quartier.

Téléphone portable

12 bons réflexes à adopter pour limiter son exposition - CRIIREM

1. Pas de téléphone mobile pour les moins de 15 ans. La croissance de leur organisme en développement les rend particulièrement vulnérables à tous les rayonnements électromagnétiques, ceux des mobiles inclus. Et plus l'exposition est précoce, plus les doses de rayonnement accumulées sont importantes. L'accès à un téléphone mobile doit être exceptionnel, en cas d'urgence par exemple.

2. Il est officiellement recommandé de ne jamais approcher un téléphone mobile en fonctionnement du ventre d’une femme enceinte (l’eau du placenta et les cellules de l'embryon sont très sensibles à l'énergie dégagée par le portable) ou à moins de 20 cm de tout implant métallique, cardiaque ou autre, afin de limiter le risque d’interférence électromagnétique.

3. Choisir et utiliser un téléphone mobile dont la valeur de DAS est la plus basse possible, de préférence toujours inférieure à 0,7 W/kg (cf. Top Das).

4. Ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son coeur, l'aisselle ou la hanche, ni près des parties génitales.
Tenir l'antenne du téléphone le plus éloigné possible de soi. Même lors de l'envoi d'un SMS.

5. Toujours utiliser le kit piéton livré avec votre téléphone afin d’éloigner l'appareil de votre oreille (et de votre cerveau) le temps de la conversation. Préférer toujours l'oreillette « filaire » à tout autre gadget sans fil (y compris les oreillettes Bluetooth très nocives pour le cerveau).

6. Limiter le nombre et la durée de vos appels. Pas plus de 5 ou 6 appels par jour par exemple, ni plus de 2 ou 3 minutes pour chacun. Respecter un temps moyen de 1h30 entre chaque appel.

7. Ne téléphoner que dans des conditions de réception maximum : dès que votre écran affiche les "4 barrettes" de réseau, pas moins. Pour chaque barre manquante, le rayonnement émis par le portable pour se connecter est multiplié par 2.

8. Ne pas téléphoner en vous déplaçant, ni en train, ni en voiture, ni en bus, ni à pied, ni à cheval, ni en vélo, ni en bateau, ni en patinette, ni en roller, etc.

9. Ne pas téléphoner en voiture, même à l'arrêt, ou dans tout autre infrastructure métallique. Un effet dit de "cage de Faraday" emprisonne et répercute les ondes émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la "cage". Dans une voiture, cela se situe à la hauteur de votre tête.

10. Eloigner le mobile de vous et le maintenir à la verticale le temps de joindre votre correspondant et tant que la première sonnerie n'a pas retenti. Souvent un bip ou un signal visuel vous indique que vous êtes en connexion avec le numéro appelé.

11. Ne pas oublier : en public, vos voisins subissent le rayonnement émis par votre téléphone. S'éloigner permet d’éviter leur exposition passive.

12. La nuit, ne jamais conserver un téléphone mobile allumé ou en recharge à moins de 50 cm de votre tête. Toujours l'éteindre pour limiter son rayonnement et celui de l'antenne relais avec laquelle il communique (riverains exposés 24h/24).

Et nous pourrions ajouter :

13. Préférer l’usage des SMS lorsqu’ils peuvent se substituer à un appel.

14. En voiture ou en transport en commun : privilégier le mode avion ou éteindre son téléphone pour qu’il ne cherche pas sans arrêt le relais le plus proche.

15. Désactiver le mode WiFi systématiquement car beaucoup plus dangereux pour le bio-champ que la 3G (la 3G est largement préférable à la 4G, 2G ou Gprs/Edge).

16. Désactiver le mode Bluetooth, a fortiori en voiture, tout l’habitacle serait alors pollué.

17. Privilégier le mode haut parleur lorsque c’est possible ou dès que vous êtes seul(e).

18. Bien paramétrer son smartphone pour éviter les connexions quasi-permanentes. Certaines fonctionnalités de géolocalisation (gps), certaines applications (réseaux sociaux, météo), le mode push mail qui récupèrent vos emails toutes les 15 ou 30 minutes selon paramétrage.

19. Eviter les téléchargements longs sans fil. Idéalement, poser le téléphone sur une table et s’en écarter pendant la durée du téléchargement.


La box internet

Elle doit être raccordée à la Terre. Le Wifi (domestique + communautaire) doit être désactivé. Nos intervenants peuvent procéder à la désactivation du WiFi de la Box internet. N’hésitez pas à leur demander lors du diagnostic électromagnétique.

Le WiFi

Signal pulsé ultra percutant agissant par saccades. Il est à désactiver sur tous vos appareils. Voir la page dédiée WiFi versus LiFi

Le Baby phone

Cet appareil émet des ondes hyperfréquences en continu dès lors qu’il est mis sous tension ; ces ondes sont équivalentes à celle du téléphone DECT ou encore comparable au WIFI.

Face à la méfiance des gens vis à vis de ces dispositifs, les fabricants ont conçu des modèles qui ne s’activent qu’à partir d’un certain niveau sonore. Ces Baby phone à faible émission sont tous équipés de la fonction VOX. Sur ces appareils il est possible de régler le niveau sonore de déclenchement. En général ces appareils ne sont pas équipés de la fonction vidéo. En effet ceux qui en sont équipés émettent des champs électromagnétiques de très haute fréquence, puisqu’ils fonctionnent en WIFI. A titre de comparaison, les modèles audio émettent des fréquences de 865MHz alors que les modèles vidéos avoisinent les 2,4 GHz !! Mieux vaut dans ces conditions avoir la fonction VOX.

Pour toutes ces raisons nous vous recommandons de vous passer du Baby phone.

Si vous souhaitez malgré tout l’utiliser voici quelques règles d’utilisation raisonnée :
1- Ne pas placer le Baby phone près de la tête de l’enfant, ni trop près du lit, distance minimum 1,5m du bébé.
2- Chargez le baby phone dans la journée (lorsque l’enfant n’est pas dans sa chambre) afin de ne pas ajouter de basses fréquences près du lit en présence de l’enfant.
3- L’appareil ne sera pas branché pendant son utilisation.
4- Optez pour un modèle avec enclenchement sonore (fonction Vox), ainsi il n’émettra pas en permanence.
5- Optez pour un appareil de puissance raisonnable, entre 1,5mW et 3mW
6- Si vous souhaitez la vidéo, la webcam filaire s’avère être un bon complément.

Apprenez les gestes pour protéger au mieux les enfants

Consoles de jeux, tablettes et appareils radio-commandés

Les consoles de jeux sont un vrai problème en regard des ondes électromagnétiques, et celles a fortiori qui utilisent les jeux en réseau car elles nécessitent un accès wifi. On les retrouve également dans les jeux en réseau sur tablettes qui fonctionnent par la connexion wifi entre la box et la tablette.
La manette sans fil des jeux de consoles émet des ondes wifi en continu or l’impact du wifi sur les parties génitales a été souligné dans notre page WIFI. Ce signal est particulièrement percutant et certains scientifiques dénoncent sa dangerosité pour les spermatozoïdes. Lorsqu’en plus les utilisateurs sont équipés de casques sans fil, là le signal pulsé affecte toutes les zones du cerveau mais aussi la glande pinéale (essentielle pour notre système immunitaire).
Savez-vous par exemple que les consoles XBOX de Microsoft ou celles de Nintendo, dès lors qu’elles sont branchées, émettent des ondes wifi en continu et ce, qu’elles-ci soient allumées ou éteintes, et que cette fonction n’était pas désactivable ! Le bombardement passif c’est comme le tabagisme passif. Ne croyez pas être à l’abri de ces ondes si vous vous tenez dans la même pièce que le joueur.
Les consoles type Playstation de Sony n’émettent pas d’ondes hautes fréquences lorsqu’on les utilisent avec des manettes filaires.

On ne peut que recommander la modération dans l’utilisation de ces appareils et d’opter pour des manettes de jeu filaires. Enfin débranchez la console et d’une manière générale le WIFI de la box lorsque vous ne jouez pas à la console.
L’exposition aux ondes WIFI des consoles touchent majoritairement les enfants.

Fort heureusement il est possible de raccorder les consoles à la terre, ce que font nos techniciens.

Une console fonctionnant obligatoirement en Wifi doit être entourée d’une housse de protection anti-ondes ou tout autre système d’atténuation des ondes.

Dans la mesure du possible éloignez-vous autant que possible de la console de jeu et de l’écran.

La tablette est devenue en peu de temps un cadeau en vogue pour Noël. Il existe des tablettes tactiles pour les 3-4 ans !! Ce cadeau est vu par les parents et promu dans les publicités comme un outil éducatif. Dans les années 80, nous avions la « dictée magique » (ordinateur à pile ou à batterie, sans danger), aujourd’hui en feuilletant les catalogues de Noël on trouve toutes sortes de tablettes tactiles. Le problème c’est que ces dispositifs fonctionnent la plupart du temps en WiFi, particulièrement néfaste pour la santé.
Distance d’éloignement conseillée vis-à-vis des appareils électriques (en fonctionnement)
Four à micro-ondes
Ecran cathodique (rare)
Ecran LCD, Plasma, LED
3m
2 à 3m
1,5m (50cm si relié à la Terre)
Plaque de cuisson à induction
2m
Plaque de cuisson vitrocéramique
1m
Four électrique
1,5m
Hotte aspirante
Lave-vaisselle
Réfrigérateur et congélateur
1m
1m
1m
Les valeurs données ci-dessus sont approximatives