Dépollution électromagnétique

Réseau de prestataires indépendants | Conseil en environnement électromagnétique

Etes-vous EHS ?

Il y aurait en France entre 2 et 5% de la population Française qui serait électro-hypersensible sans le savoir. Un petit calcul très simple 2% de 67 millions cela fait au bas mot : 1 340 000 personnes !!
Cette tranche de la population est extrêmement sensible aux ondes électromagnétiques. Lors de l’exposition elles présentent toutes sortes de symptômes allant de maux de tête, de nausées, aux douleurs chroniques, à l’épuisement. Les ondes affectent particulièrement le fonctionnement nerveux du corps.

Les symptômes de l’électrohypersensibilité sont nombreux :
- fatigue chronique,
- violents maux de tête à répétition,
- sensation d’engourdissement,
- pertes de mémoires,
- difficultés de concentration,
- insomnies,
- inflammations chroniques (tendinites, sciatiques…)
- divers troubles digestifs (les terminaisons nerveuses sont plus nombreuses dans les intestins que dans le cerveau),
entre autres…

Voici une vidéo du Docteur Dieuzaide qui vous aidera à faire le test de l’électro-sensibilité aux ondes. Le test ne prend que quelques minutes.

Quelles recommandations pour les EHS ?

Tout d’abord, du fait de leur électro-hypersensibilité, les EHS doivent entretenir une hygiène électromagnétique irréprochable. Il va donc de soi que leur habitation sera exempte d’appareillages dangereux (téléphone fixe Dect et eco Dect+, four à micro-ondes, Box internet en WiFi, tablettes tactiles et mobile en WiFi, plaque à induction, adaptateurs CPL).

- En général pour éviter les WiFi, Dect, il convient de passer en mode filaire.

- Concernant l’électricité sale comme le CPL ou les compteurs Linky, nous ne pouvons que vous recommander de supprimer les adaptateurs CPL, et de refuser le compteur Linky puisque c’est votre droit.
Sachez que des filtres sont à l’étude pour atténuer le signal du Linky.

- Pour ce qui est des basses fréquences, le mieux est de faire venir un professionnel qualifié qui sécurisera votre installation via diverses solutions (mise à la Terre des appareils électriques, blindages et protections..)

- Nos intervenants peuvent vous fabriquer des kits de mise à la Terre très bon marché et vous les installer après démonstration de leur efficacité. Inutile donc de vous lancer dans des achats onéreux.

- Que ce soit en déplacement ou à domicile, être en mesure d’évaluer la dangerosité d’un lieu public ou privé grâce à des appareils de mesures des CEM à basses et hautes fréquences. Le seuil de tolérance étant faible, inutile d’investir dans du matériel de pro.

- Dans la mesure du possible, limiter son exposition aux ondes.

- Pour la chambre il existe diverses solutions comme la peinture anti-ondes, les voilages ou le baldaquin anti-ondes autour du lit, voire un tapis anti-ondes si la source d’émission vient de l’étage inférieur, ou en cas de plancher chauffant électrique. Tous ces accessoires seront mis à la terre pour permettre d’évacuer le champ électrique environnant.

- Une solution radicale mais efficace en basses fréquences consiste à couper le disjoncteur de la chambre directement au tableau électrique.

Enfin, nos conseillers en environnement électromagnétique sont hautement qualifiés pour adapter les préconisations à votre environnement particulier. Nous pouvons aussi vous mettre en relation avec nos techniciens qualifiés pour la mise en sécurité de votre installation électrique. N’hésitez pas à nous demander conseil.

NB : Vous pourriez être tentés d’installer des panneaux solaires photovoltaïques pour vos besoins en électricité mais sachez que ces panneaux ne sont pas si inoffensifs que cela, car l’onduleur qui transforme la tension continue en un signal alternatif 50 Hz émet de l’électricité « sale » et pollue ainsi votre installation.
Si donc vous souhaitez utiliser des panneaux solaires dans votre installation, par exemple pour la production d’eau chaude, préférez des panneaux solaires thermiques.